samedi, janvier 21, 2006

Le siècle des ampoules

20H30

Mon avion se pose sur la piste de l'aéroport Nice Côte d'azur. Je savoure toujours la chance que j'ai de fouler le sol de la rivièra, l'une des plus belles côtes, que le monde entier nous
envie. Je la connais comme ma poche de Monaco à St Tropez; pas un club, pas un casino, pas une plage, pas un endroit romantique, pas une terrasse n'ont de secrets pour moi.

Si on me bandait les yeux je pourrais deviner si je suis dans le vieux Nice en train de faire la queue pour une part de Socca et une mauresque, ou si je suis à l'Eden roc au Cap d'Antibes, ou encore sur le port de Cros de Cagnes dégustant un plat de poutine, ou dans les rochers de St
Raphaël pour une oursinade clandestine du mois de septembre. Les tsars ne se sont pas trompés lorsqu'ils ont investis la french rivièra au début du siècle dernier. Et puis, demain, je la verrais à perte de vue, belle dans sa robe haute couture, sexy dans son mouvement…je suis fou d'elle et, si je ne la vois pas régulièrement, la mer me manque cruellement.

Direction le Majestic sur la croisette. Je partage mon chauffeur avec Hervé Rony directeur du Syndicat National de l'édition Phonographique. Hervé a beaucoup de boulot en ce moment puisqu'il est chargé de la mobilisation de notre corporation contre cette invention aberrante qu'est la licence légale.

Quelle connerie cette licence légale... La France est le seul pays Européen à avoir la tentation de l'adopter, alors que c'est Beaumarchais qui a créé le droit d'auteur à une époque ou les artistes n'étaient pas mieux traités que les clébards. Il parait qu'il y a huit millions d'internautes qui ont piraté au moins une fois de la musique ! C'est très flippant de ne plus vouloir rien payer. Parce que le fond du problème c'est ça : on ne veut plus casquer. Tout doit être gratuit, ou alors on peut faire du troc! J'ai essayé avec mon boucher. Je lui ai proposé 10 cds en échange d'une côte de boeuf. Il a refusé parce qu'il n'écoute pas de musique ce con là!

La France est un des rares pays au monde ou l'on vend plus de musique française qu'américaine ou anglaise... 2 disques vendus sur trois sont de production française, c'est pas une fierté ça? Pour faire les fiers ça on est bon, on s'la péte à l'étranger on bombe le torse comme notre coq ... mais pour défendre ce qui fait notre grandeur c'est plus compliqué ; le siècle des lumières est décidément bien loin. Aujourd’hui c'est le siècle des ampoules.

Si on ne protége pas nos artistes et notre boulot dans 5 ans il n'y aura plus rien à télécharger puisqu'il n'y aura plus rien de produit. Il restera des golds. Alors…autant écouter tout de suite Radio Nostalgie ; c'est gratuit et sans risque de se prendre une amende.

Un milliard de titres téléchargés et 20 millions seulement l'ont été de façon légale. Bonne nouvelle il reste quand même des gens qui ont une conscience, qui ne se comportent pas en voleurs de poules. Mais pas beaucoup. Ce qui n'est pas un problème car l'histoire a montré que les majorités n'avaient pas toujours raison et que des millions de gens pouvaient se tromper... il y a bien 5 millions d'abrutis qui ont voté Le Pen aux dernières présidentielles. Ca en fait du monde ça!

« Bonjour Monsieur Zeitoun quel plaisir de vous revoir » me lance Gérard le chef réceptionniste du Majestic.
« La suite 524 vous attend. Je sais que vous n'aimez pas le champagne alors j'ai pris la liberté de vous faire monter vos chocolats blancs préférés. »
J'adore cet accueil... vive les palaces vive Gérard et vive le Majestic !

Une bonne douche et quelques coup de fils plus tard me voilà attablé au Baoli avec Santi histoire de bien ouvrir ce 40 éme Midem.
En fait c'est pas le Midem que nous avons ouvert mais nos crânes! Mon pote Rony se pointe accompagné de sa nouvelle fiancée Georgia, chef des danseuses du Moulin Rouge, rien que ça. Rony est un des mecs les plus drôles que je connaisse. C'est aussi l'un des boss de Barbara Bui, une marque de fringue qui habille stars et people du monde entier. Il ne connaît rien au monde de la musique et me dit tout fier qu'il a basé un mytho qui prétend être producteur pour venir dîner avec moi. Qui est ce lui demandais-je? Je sais pas un mec qui s'appelle Chris quelque chose... enfin on s'en tape me répond il... je blêmis et lui lance 'ce serait pas Chris Blackwell par hasard?Oui c'est ça me répond-il mais comment tu le connais? Je lui réponds que c'est comme si je lui demandais s'il connaissait Yves St laurent.
Blackwell... l'un des 5 plus grands producer de musique au monde. Je suis très fier d'être le patron d'Island la boite qu'il a créée, et où il a signé BOB Marley U2 Robert Palmer, j'en passe et des meilleurs...Voilà un gars dont je suis fan. Chris Blackwell : le seul blanc au monde à pouvoir se balader dans les faubourgs de Kingston sans rien avoir à craindre. La classe à l'état pur. Bon c'est pas grave me lance Rony on ira le voir à Londres... Y' a intérêt Rony tu vas m'emmenner à Londres voir mon idole.

On ne déroge pas à la tradition d'aller saluer la famille Partouche au Palm Beach. Pas très urbaine ce soir, la famille nous déleste de quelque centaines d'euros que nous récupérerons certainement demain. Puis à 05H00 nous décidons de boire un dernier verre à la Discothéca club très étrange car on a l'impression d'être dans le Truman Show lorsque nous y pénétrons. Tout à l'air faux jusqu'aux derniers clients de la boite! Le seul qui a l'air vrai c'est le vrai Pascal Négre, en train de boire un verre. Il semble heureux de nous voir et nous faisons la fête jusqu'à 06H30.Vous ne saurez jamais ce que nous nous y sommes dit.... c'est moche.

9 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Cher ami Cannois, la "french riviera" s'arrête après Cannes... Saint-Tropez n'en fait donc pas partie.

Amitiés.

30 janvier, 2006  
Anonymous valpacinette said...

Avoir un boucher qui n'écoute pas de musique c'est moche :o)

02 février, 2006  
Anonymous Sarah said...

C'est faux ! La license globale n'arretera pas la diffusion de musique, n'arretera pas la création artistique !!! La seule chose qu'elle pourrait arreter dans 10 ans ce sont des maisons de disque comme la votre ou comme les 2 ou 3 autres grosses boites.
La licence globale permettrait à des artistes non-produits de se faire télécharger, donc de se faire écouter et à un moment donné de ramener des gens à leur concert (gagner de l'argent), voire même de faire acheter leur album SANS INTERMEDIAIRE.
J'emploie le conditionnel parce qu'on sait tous que des lobbys comme les votres empecheront la licence globale d'éclore. Et c'est dommage pour la liberté que vous réclamez hypocritement pour les artistes.
Je crois que cette licence ferait du bien à votre millieu et permettrait de faire la différence entre les artistes qui ont du talent (dont certains que vous avez signé) et les gens qui veulent juste gagner de l'argent.

Quant à votre boucher, offrez lui (gracieusement sans cotellettes en contrepartie) une radio, vous serez d'accord avec moi pour dire que ça ne peut lui faire que du bien ! :-)

02 février, 2006  
Blogger Igrecji said...

Bonjour Valery, je m'appel Yves Jaget, tu vois je ne cache pas mon nom. Et pour répondre a la petite histoire de la License Globale, je suis certes d'accord avec ce que tu dis, mais tu vois, c'est mon métier aussi, alors j'y tiens plus que tout parce que je suis un vrai passionné, mais j'élève 6 enfants, qui adorent évidement la musique, et tant qu'un cd audio coutera 15€ dans le commerce, pour un pauvre boitier cristal et une petite pochette a peine digne d'un impression laser jet HP, et bien les jeunes seront tjrs tentés de pirater de la musique(même si je leur interdit formellement), parce que ni eux, ni moi ne sommes prêt a dépenser 15€ X 6 chaque semaine, et que tant que sur les sites de vente en ligne, le prix d'un titre sera de 1€ pour un pauvre fichier en mp3, c'est a dire a peine moins que le prix du titre sur un cd, et bien il y aura un gros problème...Mais sinon, je te rassure, j'ai signé et envoyé la pétition qui traine sur nos sites en ce moment.
Cordialement, Yves J

03 février, 2006  
Anonymous K A M Y . said...

Mr Zeitoun,
Vous dites ne produire que très peu de rappeur...
En étant un moi même (dancefloor à l'américaine bien loing des clichés NTM JOEY STARR) je suis d'origine européenne, âgée de 21ans et doté d'un physique bien plus qu'agréable...Je vous propose donc mes services (sérieusement il y a un énorme buisness à faire, la concurrence est ridicule vu mon potentiel).
0623806199 Olivier.

05 février, 2006  
Anonymous Francine Yonnet said...

Bonjour Valery (j'ose!) Je suis très très heureuse de faire connaissance avec votre blog car depuis popstar j'avais l'envie de vous remercier. Chimène m'avait, moi aussi, "mis les poils" et elle continue de le faire aussi merci à vous de lui avoir donné LA chance et à nous le bonheur de l'entendre.Un autre me met les poils c'est Thierry Amiel mais il n'est pas chez vous...
Je voulais dire un petit mot sur le téléchargement : juste un parce que le débat est bien trop grand pour tout dire! Juste vous dire que je me sers du téléchargement gratuit pour connaitre certains artistes que j'entends, promus sur France Inter ou dans télérama (par ex) Je n'irais pas acheter un album comme ça sans connaitre en raison du prix (très bien expliqué par YJ précédemment)Par contre un bel album de quelqu'un que j'aime comme Cabrel, Lavoine ou Chimène j'achète forcément!!Ce sont deux choses différentes et je n'achèterai PAS PLUS!! Pourquoi cette face du problème n'est-elle jamais évoquée?

09 février, 2006  
Anonymous vward said...

Bonjour,

Vous dites :
"Il parait qu'il y a huit millions d'internautes qui ont piraté au moins une fois de la musique ! C'est très flippant de ne plus vouloir rien payer."

Quel rapport ? Une étude du SNEP canadien sortie récemment montre que le p2p n'a quasiment aucune incidence sur l'achat de musique. Les plus gros téléchargeurs sont aussi ceux qui achètent le plus de disques (et j'en fais partie).

Les mp3 ont une qualité sonore moins bonne que celle d'un CD. Donc, quand on aime vraiment un disque, on l'achète !

Il semble que les majors ont beaucoup de mal avec un point précis : celui que personne n'est prêt à payer juste pour DECOUVRIR un album. Télécharger par le p2p, c'est le moyen le plus simple pour se faire une idée de son contenu. Après, on achète ceux qui nous plaisent !

Vous dites ensuite :

"Un milliard de titres téléchargés et 20 millions seulement l'ont été de façon légale. Bonne nouvelle il reste quand même des gens qui ont une conscience, qui ne se comportent pas en voleurs de poules."

Pourriez-vous m'expliquer en quoi je suis un "voleur de poules" ? J'achète environ 2 CD neufs et 6 d'occasion par mois (malgré mon petit budget). Les musiques qui me plaisent passent très peu en radio ou à la télé, le p2p est le meilleur moyen pour y avoir accès. Je télécharge donc beaucoup de musique. Et j'aimerais vraiment que vous m'expliquiez un peu plus précisément ce qui me vaut d'être ici taxé de "voleur de poule".

Cordialement...

23 mars, 2006  
Anonymous Olivier said...

J'ai toujours l'impression que c'est un dialogue de sourds. Le prix des disques est excessivement élevé, la tva abusive, les marges trop importantes...
Quand au téléchargement, c'est a mon sens un faux problème. Je suis mélomane depuis mon plus jeune age et ca fait une bonne quinzaine d'années (je n'ai que 28 piges) que la plus grande partie de mon budget passe en disques et places de concerts. Et effectivement je télécharge. Je télécharge pour découvrir des artistes, pour juger de la qualité d'un groupe avant de risquer l'erreur de l'acheter, pour écouter avant sa sortie donc avant d'acheter... En bref, je ne garde que ce qui ne sort jamais en France, qui ne m'interesse pas suffisament pour être acheté, ou éventuellement un titre isolé pour lequel je n'aurais de toute facon pas acheté l'album (et encore moins le single). Et je pense que nous sommes tres nombreux dans ce cas là. Ca n'a donc pour moi aucune incidence sur mon budget musique mensuel.
Maintenant, quand je vois les labels indés qui se font chier la bite pour proposer un disque à un prix raisonnable, et se fendent d'un bel objet (digipak ou autre collector), en plus de proposer bien souvent autre chose que la musique acidulée et formatée, on comprend pourquoi les plus intelligents et débrouillards s'en sortent aujourd'hui plus que bien !
Enfin, je terminerais en parlant du développement. Aujourd'hui, si un groupe ou artiste ne fait pas au minimum 50 000 ventes sur son premier disque c'est considéré comme un echec et il risque de passer à la trappe. Certains exemples (Kaolin pour être dans le coup) prouvent qu'avec un minimum de perseverance et de travail, on peut esperer un vrai développement sur plusieurs années malgré des débuts difficiles. Je ne peux dans ce cas précis que me réjouire pour eux et rigoler de l'erreur de Barclay.
Ce qu'il manque aujourd'hui à mon sens aux gros de l'industrie du disque en France ? Des couilles d'une part, et un minimum de connaissance musicale d'autre part. Plus vous proposerez au français la copie conforme hexagonale de ce qui marche outre atlantique, plus le public se sentira berné. Les majors contribuent à la pauvreté musicale française, et il suffit pour ça de voir la différence entre les charts francais et américains.
Toujours suiveurs ? Heureusement que nous avons encore un peu de crédibilité en electro, c'est déja ca.

Et puis... rien à voir mais, je vous trouve d'une fierté absolue, et un poil condescendant. Je serais bien venu discuter avec vous quand je vous ai croisé backstage au midem samedi mais, j'ai supposé que vous n'etiez pas ici pour converser avec un jeune branleur ;-)

Bref, bonne continuation.

24 janvier, 2007  
Anonymous Eric said...

Bonjour

J'ai decouvert ce site de lecture de mails et de clics.
C'est un site serieux avec un forum ou le webmaster est tres disponible.

Alors si vous voulez vous faire un peu d'argent (ici, pas de fausse promesses de mail à 25 $)
mais bon c'est avec des cailloux que l'on batit des montagnes.

Alors suivez le lien :

http://www.mail-4-read.com/indexins.php?ref=30582


Bon courage a tous !!

11 mai, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home